Cancer Rose – My PEBS : communiqué de presse

Dépistage du cancer du sein : un essai clinique inacceptable pour les femmes

 

Un nouvel essai clinique du dépistage du cancer du sein doit commencer en Europe et en Israël. Il s’agit de comparer des femmes soumises au dépistage habituel et des femmes soumises à un dépistage adapté selon leur niveau personnel de risque de cancer du sein.

 

Les deux groupes de femmes auront donc des mammographies de dépistage et l’essai ne répondra pas à la question qui se pose toujours : les mammographies de dépistage sont elles vraiment utiles aux femmes.

 

L’objectif de l’étude est de vérifier qu’avec le « dépistage adapté », le taux de cancers graves (stade 2 ou plus) n’est pas plus élevé qu’avec le dépistage habituel, au risque d’erreur 25%. Autrement dit, si, avec le dépistage adapté, il y a +24% de cancers graves, les auteurs s’autoriseront à dire que les deux types de dépistage sont « équivalents ». Pour Cancer Rose, c’est absolument inacceptable.

 

Enfin, pour faire passer la pilule aux femmes, la brochure d’information liée au formulaire d’acceptation de l’étude est rédigée de manière incomplète, partiale et mensongère.

 

Cancer Rose s’indigne qu’un tel essai puisse être promu par l’Institut National du Cancer.

 

 

Communiqué de presse à télécharger :

Communiqué de presse

Auteur de l’article : Cancer-Rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *